Rencontre avec Marc Delamarre, PDG d’Atlas For Men.

logo_1

Atlas For Men *, un des acteurs leaders du e-commerce Français

Rachetée en Juillet 2016 par le fond d’investissement Activa Capital, la société Atlas For Men, spécialisée dans la vente à distance de vêtements Outdoor et d’accessoires pour hommes, est l’un des acteurs majeurs du commerce électronique en Europe. La société est présente dans 9 pays européens: la France, l’Allemagne, la Russie, les Pays-Bas, la Pologne, la Suisse, la Belgique et depuis peu, la République Tchèque. Atlas For Men compte à ce jour trois millions de clients à travers l’Europe, et en France revendique détenir 40% de part de marché sur le segment très précis de la vente à distance sur Internet et par catalogue de vêtements d’extérieur pour hommes. Une position que Marc Delamarre, PDG de la société, souhaite encore accentuer. Rencontre …

a378a42a-76c5-4ae9-b21a-15784d5f5cbc-large.png

Atlas For Men au coeur de l’écosystème français du E-commerce.

Source: The French Web

Marc Delamarre nous raconte son point de vue sur le e-commerce d’aujourd’hui

 

aaeaaqaaaaaaaaaoaaaajgzmnwrinzy5lwq3mtctngi4zi05ntexltjiztuzzjnkodqwzg

Atlas For Men est une entreprise établie depuis des années dans plusieurs pays européens. Utilisez-vous la même stratégie dans tous les pays ou est-ce que les pratiques sont très différentes en terme de e-commerce selon les pays ?

De manière générale, les pratiques e-commerçantes sont les mêmes en Europe, même si certains pays sont plus avancés que d’autres. Pour recruter de nouveaux clients, les leviers marketing sont presque les mêmes : SEO, SEM, programmes d’affiliation, bulletins d’informations, retargetting … Mais il est vrai que le comportement des clients peut varier d’un pays à l’autre à l’égard du e-commerce en raison des habitudes locales. Par exemple, en Allemagne, les consommateurs sont habitués à rendre / retourner leurs produits gratuitement s’ils ne veulent pas les conserver, alors qu’en France les entreprises facturent encore beaucoup les retours d’articles. Le temps de livraison attendu par les clients diffère aussi : dans les pays occidentaux, le délais de livraison doit être inférieur à 3 jours alors qu’en Russie les clients sont prêts à attendre plus d’une semaine pour recevoir leur colis. Enfin, les méthodes de paiements sont également différentes en fonction du pays. Les Français sont familiers avec les chèques, les Allemands avec les transferts bancaires alors que les Russes préfèrent le payer en cash à la livraison. Il est très important de comprendre ces habitudes locales afin de proposer un service de qualité qui s’adapte parfaitement à la clientèle.

Selon vous, quel pays est aujourd’hui le plus sensible au e-commerce ?

Le Royaume Uni est sans hésitation le pays européen le plus développé en terme de e-commerce. Le pays fait même parti du trio de tête mondial en terme de e-commerce, afin la Chine et les Etats-Unis. En ce qui concerne les pays dans lesquels nous opérons, les Pays-Bas ont le taux de pénétration internet le plus élevé. L’Allemagne occupe la deuxième place et la France se place en troisième. Cette tendance en terme de e-commerce se reflète également en terme de m-commerce, où les pays leaders restent sensiblement les mêmes.

Vous venez d’en parler, un nouveau phénomène apparaît ces dernières années, le m-commerce. Comment Atlas For Men intègre cette nouvelle tendance à sa stratégie ?

Aujourd’hui, le commerce électronique est multi-support. Les clients peuvent visiter votre site Web à partir d’un PC, continuer plus tard sur une tablette et commander à partir d’un smartphone. L’expérience du consommateur devrait être aussi confortable sur tous les appareils. De mon point de vue, la meilleure façon est d’avoir un site web pleinement « responsive » et de comprendre les nouveaux besoins de ce type de consommateurs.

En tant que marque exclusivement e-commerçante, Atlas For Men va t-elle lancer sa propre application mobile pour répondre au nouveau besoin mobile des consommateurs ?

Ce n’est vraiment pas au programme pour le moment. Créer une application mobile est un processus long et couteux qui requière d’avoir une équipe entière dédiée au management de cette application. Pour nous, le « Web Responsive Design » permet une expérience mobile de qualité. Et si tout le processus est bien fait, cela ne demande pas de surveillance spéciale car le programme le fait tout seul. En définitive, le « web responsive design » est plus méthode plus simple et moins couteuse que les applications mobiles, mais tout aussi efficace.

En définitive, pensez-vous que le m-commerce est l’avenir du e-commerce, au point de le remplacer complètement ?

Aujourd’hui, la mobilité est reine. Si nous regardons les Etats-Unis (Amazone) et la Chine (Xiaomi), le m-commerce est déjà plus populaire que le e-commerce. Il est intéressant de noter combien le chiffre d’affaire du m-commerce a augmenté dans le monde entier par rapport au e-commerce. Il est indéniable que le m-commerce est le futur de la consommation. C’est un phénomène que toutes les entreprises devraient prendre en compte afin d’adapter leur stratégie si elles veulent réussir.

 

Pour toutes informations supplémentaires sur Atlas for Men et les marques du groupe Alfox Holding, rendez-vous sur le site Alfox-holding

*http://www.atlasformen.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s